Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Informations sur les activités culturelles de l'association WAR HENTCHOU IRVILHAG MAIRIE 17 route de Landerneau 29460 IRVILLAC

23 Jan

L'école des filles d'Irvillac.. CE FUT COMPLIQUE...

Publié par war-hentchou-irvilhag  - Catégories :  #INFOS

 

Photo de classe prise en 1898.
Au premier rang, 6ème à partir de la gauche :Léontine Drapier-Cadec, futur écrivain. Coll. privée.
 
 
 
L'école des filles d'Irvillac se situe route de Daoulas, aujourd'hui transformée en appartement..
 
Avant les années 1860, l’enseignement pour les filles à Irvillac est quasiment anecdotique. C’est l’instituteur des garçons qui s’en occupe.
Ainsi en 1835, 10 à 15 filles vont à l’école. A cette époque, on porte peu d’intérêt à l’instruction des filles car elles sont destinées à tenir un ménage.
On attend d’elles seulement une bonne moralité.
Pourtant, des filles fréquentent, à l’extérieur de la commune, des établissements tenus par des religieuses.
 
Progressivement, les mentalités évoluent à propos de l’instruction féminine.
 
En 1868, apparaît une école de filles. Tenue par une institutrice laïque, cette école est indépendante, à la fois des pouvoirs publics et des autorités religieuses.
Au début, son existence est difficile : manque de moyens, absence de local fixe. En 1870, cette école ferme.
 
Le conseil municipal prend alors à sa charge la location d’un local et l’achat du mobilier nécessaire. En 1872, cette école est dirigée par Mme Le Can, femme du chef de gare. ( voir article plus loin)
 
Plusieurs tentatives échouent pour transformer cette école en école publique.
 
Irvillac attend 1880 pour répondre favorablement à une loi votée en 1867, la loi Duruy.
 
Elle prévoit la construction d’une école de filles pour les communes de plus de 500 habitants (Irvillac en a alors 2500). Irvillac se résout à se conformer à cette loi pour deux raisons. D’une part, le lieu où se tient la classe est très vétuste comme en témoigne cette délibération du conseil municipal de 1880 qui rapporte l’anecdote suivante : « …une jeune fille courait seule, le plancher s’affaissa sous ses pieds, et si elle n’avait pas eu la présence d’esprit de se cramponner, elle eut été infailliblement précipitée sur le pavé du rez-de-chaussée.
» D’autre part, Irvillac est menacée de sanctions administratives : la commune sera obligée de construire l’école mais sans bénéficier des subventions qui sont prévues à cet effet.
 
La construction est donc décidée. La maison d’école, achevée en 1883, est située enface de l’actuel presbytère : c’est le bâtiment parallèle à la route. Il se compose de deux classes au rez-de-chaussée et du logement des institutrices à l’étage. Les combles peuvent accueillir un internat (qui ne verra jamais le jour). Cette école peut abriter une centaine d’élèves.
 
En 1906, intervient la construction d’une troisième classe : c’est le bâtiment perpendiculaire à la route. Le nombre d’enfants l’exige : en 1903, on compte 142 élèves dont 101 pour la maîtresse de la seconde classe. Au début du XXe, l’école des filles est en place.
 
Au début du XXe siècle, les écoles d’Irvillac sont bien établies ; chacune d’elles comprend trois classes et trois instituteurs ou institutrices. Tous les enfants sont scolarisés, même si ceux qui habitent près de Daoulas et de L’Hôpital-Camfrout, se rendent dans ces communes.
 
Par la suite, quelques améliorations sont apportées aux écoles comme par exemple la mise en place des préaux.
 
Ces deux écoles servent jusqu’au début des années 1980, avant la construction du groupe scolaire de la route du Crec.
 
EXTRAIT DE "IRVILLAC, UNE HISTOIRE, UN PATRIMOINE.." tome 2 
en vente en Mairie de IRVILLAC.
EDITION WAR HENTCHOU IRVILHAG
Commenter cet article

Archives

À propos

Informations sur les activités culturelles de l'association WAR HENTCHOU IRVILHAG MAIRIE 17 route de Landerneau 29460 IRVILLAC