Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Informations sur les activités culturelles de l'association WAR HENTCHOU IRVILHAG MAIRIE 17 route de Landerneau 29460 IRVILLAC

29 Dec

DES LOUPS A IRVILLAC ?...le retour. ?

Publié par war-hentchou-irvilhag  - Catégories :  #INFOS

 

DES LOUPS A IRVILLAC ?

Il n’y avait plus de loups à Irvillac depuis plus de cent ans, à l’exception des « P’tits loups » de la garderie scolaire.

Mais un retour probable est annoncé en Bretagne, du fait de sa protection

Avez vous vu le loup ?  https://loup.bzh/vous-pensez-avoir-repere-la-presence-du-loup/

Pourtant des loups ont arpenté, jusqu’à la fin du XIXe siècle, les bois et les campagnes d’Irvillac

.https://www.20minutes.fr/planete/3133331-20210926-bretagne-plus-cent-ans-apres-disparition-loup-bientot-retour

 

 

 

 

Quelques faits :

Irvillac conserve, dans sa toponymie, plusieurs traces de la présence passée des loups : le village de Run Bleizy (la colline aux loups), Feunteun ar Bleiz,  près de Pont Mel et Toul ar Bleiz, nom d'un lieu situé près de Kernonen : peut-être existe-t-il encore d'autres endroits !

La présence de loups dans notre région n'est pas si ancienne puisqu'elle a duré jusqu'à la fin du 19e siècle. Au cours de ce siècle en effet, le loup représente toujours, dans les campagnes bretonnes, un prédateur habituel. La régression de ses effectifs débute avec l ‘utilisation d'un poison, la strychnine. L'octroi de primes à la destruction des loups, par une loi du 3 Août 1882, va également accentuer sa disparition : les primes sont alléchantes puisque l’ Etat verse 100 F par animal adulte (environ 300 € à notre époque). Pour le Finistère[1], le nombre de primes versées, encore important en 1883 (38 animaux dont 18 adultes et 20 louveteaux) va tomber à 8 en 1888 et 2 en 1890. Le dernier loup pour lequel une prime est versée est tué à Milizac le 25 Mars 1891.

Dans notre secteur est intervenu, de 1876 à 1902, un lieutenant de louveterie demeurant à Pencran, Mr De Lesguern. Sous son autorité,  deux loups sont tués dans le bois du Gars ; en1885, un loup pourchassé par Mr De Lesguern à Hanvec se réfugie dans une écurie où il est tué à coups de fourche ; trois autres sont également détruits ce même jour. De 1883 à 1886, Mr De Lesguern se voit attribuer 13 primes. Citons également le cas d'un loup capturé dans un piège à Sizun en 1888 et exposé mort sous le porche de l'église.

 

 

Une histoire

Au cours du temps, la légende s'est inspirée du loup ; des histoires et des contes se sont ainsi transmis au fil des générations. A cet égard, une histoire de loup intéressant Irvillac est rapportée par René Trellu dans un ouvrage, < Contes et récits des Montagnes d'Arrée > (1973). Nous la publions avec I ‘aimable autorisation du Télégramme de Brest et de I ‘Ouest :

 

Sous le poirier à Kerivoal

 

« Ce devait être en 1800, me dit ma grand-mère, car j'étais petite fille quand on me raconta ceci :

 A cette époque, tous les travaux étaient longs, très pénibles, puisqu'il fallait tout faire à la main : couper le blé à la faucille, l'égrener au fléau, travail harassant pour les agriculteurs.

On était à la fin d'août, on finissait le battage à Kerdanet. Le repas terminé, on s'attardait en bavardage, puis vers onze heures chacun regagnait son village. On s'aidait par équipes de deux ou trois fermiers.

Vers minuit, Youen Pouliquen arriva à son logis à Kérivoal, mais au lieu de se coucher,  il se rendit sous le haut poirier haut de vingt-quatre pieds, guettant la chute des poires qui le désaltéreraient. Le temps était chaud, calme, si bien que les hautes branches porteuses de fruits ne s’agitaient guère.

«  Adossons-nous au tronc et attendons », se dit Youen. Fatigué par sa rude journée, notre homme s'affaissa peu à peu sans qu'il s'en rendit compte, et le voilà allongé sur l'herbe, pris d'un pesant sommeil.

Tout à coup, il se réveilla, frissonna, sentit contre sa figure quelque chose de chaud, de rugueux et devina immédiatement de quoi il s'agissait. C'était un loup en chasse qui, I‘ ayant découvert, s’en était rapproché ; le voyant immobile, I ‘animal le flaira, le pourlécha.

Youen savait par ouï-dire qu'en pareille circonstance une seule attitude était recommandée :           I‘ immobilité complète. Malgré sa terreur, il se raidit, muet, tandis que la langue rugueuse continuait ses caresses. Le supplice dura bien deux minutes pendant lesquelles Youen s’attendit à chaque instant à être cruellement mordu. Mais,  par bonheur, il n’en fut rien. La bête le quitta tout à coup, se lança dans un enclos, d'où elle gagna les bois pour aviser ses amis de la découverte de ce beau gibier.

Libéré, Youen n'attendit pas davantage la chute des poires, rentra , se mit à sa fenêtre ; puis à         l‘ abri n'attendit pas longtemps ... Au bout d'un moment en effet, il vit de son observatoire un, deux, trois, puis quatre grosses bêtes noires qui rôdaient, fouillaient sous le poirier, à la recherche sans doute de la proie promise.

C'était, vous I‘ avez deviné, trois loups que leur compère amenait là pour la curée. Mais, comble de déception, à leur grande surprise, ils durent se contenter de l’odeur de Youen, qui de sa cachette, ne perdait pas un coup d'œil de la scène.

Fâchés, déçus, mystifiés, les trois compères trouvèrent sans doute la farce amère car ils s'en prirent au félon qui dut supporter une lutte terrible contre les trois coalisés  puis, las de se batailler, les bêtes reprirent le chemin des bois dans la nuit silencieuse. Youen les entendit encore longtemps hurler et s'entre-déchirer, fuyant vers le bois du Gars.

Le matin, il revint au poirier, vit par endroit I ‘herbe rougie, mais de poires point. Etaient-ce les loups qui les avaient mangées à défaut de mieux ?

A partir de lors, Youen préféra cueillir ses poires le jour, au lieu d'attendre leur chute la nuit. »

EXTRAIT DE "IRVILLAC,UNE HISTOIRE,UN PATRIMOINE", TOME 3

 

 

[1]  Extraits de « Les loups en Bretagne » Jakez CORNOU. Editions SKED.

 

 

Idée cadeau !!  pour la fin d'année :

pensez aux ouvrages édités par l’association WAR HENTCHOU IRVILHAG sur le thème  IRVILLAC.

 

Ces ouvrages intéresseront les membres de votre famille, originaires d’Irvillac et n’y demeurant plus ; ils intéresseront aussi les nouveaux habitants de la commune qui pourront ainsi découvrir son passé, ancien ou récent. 

 

Tome 1 : l’histoire d’Irvillac, des origines à la Révolution ; et une description de tous les monuments (églises-chapelles-calvaires-fontaines).

 

Tome 2 :  l’histoire, de la Révolution à 1950 ; et  les évènements économiques et sociaux des 19è et 20è siècles.

 

Tome 3 : Anciennes vues du bourg, issues de cartes postales et divers articles concernant l’histoire et la vie des habitants.

 

Tome 4 :  « Lavadur, un village d’Irvillac » : gros plan sur un village chargé d’histoire.

 

Tome 5 : « Irvillac, la seconde guerre mondiale » : la vie et les évènements dans notre commune – nombreuses photos

 

Brochures spéciales :

 

-  Hommage aux soldats irvillacois de la guerre 14/18

 - Exposition LE COSTUME DU PAYS KERNEVODEZ

- Catalogue de l'exposition rétrospective, de l'œuvre de Gerard Scouarnec d'aout 2021 

                      

 

 

En vente en Mairie d'Irvillac 

Commenter cet article

Archives

À propos

Informations sur les activités culturelles de l'association WAR HENTCHOU IRVILHAG MAIRIE 17 route de Landerneau 29460 IRVILLAC